Pollo-végétarisme, pesco-végétarisme, je suis semi-végétarienne

23/10/2016

Voilà plus de 20 ans que je ne mange plus de viande. Par contre j'ai toujours mangé des oeufs (je ne peux d'ailleurs pas m'en passer), du poisson, et les produits dérivés du lait (yaourt, beurre, fromage...) même si je limite la caséine depuis quelques mois maintenant.

J'ai retiré le lait, la crème et les yaourts mais je ne peux pas me passer de fromage (j'ai supprimé ces produits en même temps que le gluten). J'ai fais ce choix car je fais de très nombreuses sinusites depuis environ un an et les médecins conseillent dans ce cas, et dans tous les problèmes orl de retirer les produits laitiers. Je vais finir par ne plus rien manger à force à en croire mon entourage (lol) pourtant je vous rassure je mange très bien et j'adore ça ;)

Revenons au végétarisme...

 

Depuis plusieurs années j'ai ré introduit le poulet car j'aime le goût et puis aussi par soucis de convivialité. Alors qu'il était facile de dire "Je suis végétarienne" (oui le poisson et les oeufs peuvent être inclus dans le régime végétariens même si depuis quelques années on a vu fleurir tout un tas de nouveaux "concept" pour tout bien séparer), il est devenu difficile de dire que je mangeais quand même du poulet. On sent bien le poids culturel quand on a un régime alimentaire particulier. Quand vous êtes invités quelques part, on ne vous demande jamais si vous mangez telle ou telle chose et vous passez toujours pour l'emmerdeuse de service avec votre "sans viande". Aujourd'hui c'est plus largement répandu, mais dans les années 90 c'était un peu compliqué. C'est avec mes parents que j'ai du me battre en premier car évidemment, ils n'ont pas compris. Ma mère me demande encore si je prends du roti de porc parfois... Non maman je ne mange plus de porc depuis mes 13 ans... Et j'en ai 34 :/

Alors pourquoi ? Et bien probablement grâce ou à cause à la "cantine scolaire". Oui dans les années 80 et 90 dont je suis issue, on nous a vraiment fait manger de la merde. Je me souviens encore du goût de la viande c'était vraiment infect et pourtant je n'étais pas difficile. Ma mère aimait se vanter que ses filles mangeaient de tout. Je me souviens que j'ai décidé que plus tard je ne mangerai plus de viande à cause de la directrice du centre de loisir. Je ne l'aimais pas cette vieille saucisse. Elle s'appelait Mona et un matin, vers 10h, elle m'a chopée entrain de manger une barre de chocolat (Mars ou Lion). Elle m'a attrapée comme si j'avais commis un crime et hurleée dessus que j'avais intérêt à manger tout mon plateau le midi que ça irait très mal pour moi puisque j'avais osé prendre un gouter INTERDIT. Oui elle avait interdit cela sans explication bien sur.

En effet j'avais l'habitude de cette collation à 10h puisque depuis toute petite j'étais levé à 6h30 pour être déposé en nourrice ou à la garderie à 7h30 quand ma mère partait travailler. Mo père, lui partait avant que je ne sois levée… Les joies de la vie en banlieue parisienne (oui j'ai grandis en banlieue). Bref.

Manque de bol pour moi, ce midi-là c'était steack haché avec sauce au poivre et je détestais ça. Le steack avait vraiment un gout pourri, c'était à peine cuit partout (oui les débuts des selfs n'ont pas été franchement une réussite d'après moi, alors qu'avant quand il y avait des cantines, il me semble que le plat principal était cuisiné sur place et franchement moi j'ai senti la différence). Et évidemment cette salle bonne femme m'a obligée à manger le steak en entier en m'interdisant de sortir de table avant d'avoir fini. Tout le monde jouait dehors, je suis restée là de longues minutes, c'était mauvais mais elle m'a obligée sous peine de rester là jusqu'au soir puni. Bien sur en plus c'était froid mais elle a été intraitable. C'est ce jour-là que j'ai décidé de ne plus manger de viande. J'avais 10 ans. Franchement cette directrice n'était pas sympa et n'avait visiblement aucune pédagogie ni aucune empathie, j'ai jamais compris comment elle avait pu bosser avec des gosses et je suis toujours persuadée qu'elle ne les aimait pas.

Alors évidemment ça n'a pas été facile, ça a même été assez compliqué mais la maladie de la vache folle est arrivée et m'a sauvée du joug de la viande… Alors que j'allais partir en Angleterre pour mon premier séjour linguistique d'un mois, nous avions, nous petits français, interdiction de manger de la viande. Les familles d'accueils étaient briefées et j'ai donc passé mon premier mois de végétarisme. Ce fut génial, personne ne m'embêtait, ni ne me forçait à avaler des aliments qui me répugnaient.

Bien sur une fois rentrée en France ça n'a pas été évident avec mes parents et ma famille mais comme "la vache folle" faisait peur à tout le monde, j'ai réussi à semer le doute en arguant qu'on n'avait pas de recul et que peut être toutes les viandes étaient contaminées et alors on m'a laissée tranquille. Bon j'ai encore mangé un peu de viande mais de toutes petites quantités et je suis partie de chez mes parents alors que je n'avais pas 16 ans et le problème a été réglé définitivement. Enfin presque car comme je vous disais c'est toujours compliqué. Dès que vous allez diner quelques parts les gens paniquent... Mais qu'est ce que je vais faire à manger ??? Mais enfin, toi quand tu viens chez moi tu manges bien non ?  Et pourtant il n'y a jamais de viande ? Et bien là c'est pareil. Non c'est pas vrai, on fait du poulet à Noël :)

J'ai donc banni définitivement le boeuf, les gibiers, le cheval, agneau, mouton, la dinde….. Je ne mange que du poulet, un peu de canard et de pintade en plus des oeufs et du poisson.

Par contre mon chéri et mes enfants en mange eux. Je leur demande juste de faire attention aux cuissons car les odeurs m'indisposent vraiment. Mon fils ainé est très viande mais mon cadet pas du tout. Il en mange de moins en moins et je pense qu'il va finir comme moi. Je respecterai son choix bien sur. Il mange des oeufs, du poisson et du veau mais ne mange plus de porc ou alors juste un peu de bacon et quelques lardons (ce que j'avais retiré aussi en dernier).

 

J'ai fait ce choix par éthique à l'époque mais aussi par goût, je n'aimais pas ça et je ne supportais pas du tout les odeurs de cuissons (cela n'a pas changé). Pendant des années et des années il m'était impossible de passer devant un rayon boucherie. Maintenant ça va mieux même si l'odeur est toujours difficile (elle est imperceptible pour les gens normaux parait-il lol)

Aujourd'hui je m'intéresse aux modes de production et je fais attention à ce que j'achète. Je privilégie les labels de qualité et les élevages bios et responsables. Evidemment le local est toujours ma priorité.

Alors pourquoi se post? Et bien pour dédramatiser. Si votre gamine vous dit qu'elle ne veut plus manger de viande, surtout ne la forcez pas vous risquez de la bloquer définitivement (ce qui est surement un peu mon cas).
Proposez-lui des alternatives et prenez le temps avec elle de savoir comment compenser son apport en fer et en protéines. J'ai eu de temps en temps des carences en fer plus jeune et pendant mes grossesses. Aujourd'hui je n'ai plus de problème car je mange plus régulièrement des légumineuses ce qui n'était pas forcement le cas.

Le changement de régime vous oblige aussi à découvrir de nouveaux aliments, de nouveaux plats et c'est très enrichissant.

Enfin pour que tout le monde s'y retrouve je vous propose de découvrir la "classification" des différents régimes comme ça, plus personnes ne s'y perdra ;)

Merci de m'avoir lu

 

(Source mag-nutrition.com et cuisineaz.com)

 

  • Lacto-ovo-végétarisme : (plus communement appelé "Régime végétarien")
    Sont exclut les viandes y compris la volaille, les poissons et autres produits de la mer (crustacés et mollusques). Les aliments d’origine végétale (légumes frais, céréales, légumineuses, fruits frais, fruits secs et fruits oléagineux), les produits laitiers et les œufs sont inclus dans l’alimentation.
     

  • Lacto-végétarisme
    Sont exclus les viandes, les poissons, les produits de la mer et les œufs ; sont consommés les aliments d’origine végétale et les produits laitiers.
     

  • Ovo-végétarisme
    Sont exclus les viandes, les poissons, les produits de la mer et les produits laitiers ; sont consommés les aliments d’origine végétale et les œufs.
     

  • Pesco-végétarisme
    C’est un régime lacto-ovo-végétarien auquel est ajouté la consommation de poisson.
     

  • Pollo-végétarisme
    C’est un régime lacto-ovo-végétarien auquel est ajouté la consommation de volaille.
     

  • Végétalisme
    Régime constitué uniquement d’aliments issus du monde végétal
     

  • Le semi-végétarisme (ça c'est moi)
    Le semi-végétarisme est une forme de végétarisme pas trop stricte, où il est autorisé de manger - en plus des végétaux, des œufs, du lait et des substituts (lait, fromage...), mais également de la volaille et du poisson.

     

  • Le flexitarisme (le ptit dernier à la mode)

    Le flexitarisme est une sorte de végétarisme bien adaptée à celles et ceux qui ont envie de s'impliquer dans la cause végétarienne, mais qui ont un peu de mal à franchir le cap d'un coup ! Parce que dans le flexitarisme, il s'agit en réalité de réduire significativement sa consommation de viande, mais pas de s'en passer totalement. Une sorte de végétarisme à mitemps quoi, où la personne choisit elle-même quand elle veut consommer ou pas de la viande.

     


 

Share on Facebook
Please reload

© 2016 Petites plumes. Créé avec Wix.com par Lily Charlin

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now